Lifeboosting™

≡ Menu

Les étapes du stress chronique.

Première étape.
Vous vous trouvez confronté de façon récurrente à une situation comportant une des quatre caractéristiques suivantes :

Vous avez la sensation de perdre le contrôle. La situation vous glisse entre les mains. Vous aviez jusqu’à maintenant l’impression d’être le maître d’œuvre, de bien gérer votre vie personnelle et professionnelle. Voici que tout à coup tout vous échappe. Vous avez la désagréable impression d’être victime des évènements et d’avoir perdu le contrôle sur le cours de votre vie.

Vous vous trouvez confronté à des personnes ou des situations imprévisibles. Imaginez que vous devez jouer à la roulette russe tous les jours. Un pistolet à barillet, six trous pour mettre des balles, une seule balle dans le barillet. Vous tournez le cylindre, clic, clic, clic… Il s’arrête. Vous actionnez la gâchette… Vous appuyez sur la détente… La pression monte… Clic! Ouf… Mais cela ira-t’il aussi bien demain?

Vous êtes face à une situation nouvelle. Vous apprenez que vous allez devoir vivre dans un autre pays. Déracinement, changement de culture, d’habitudes, de maison, éloignement de la famille et des amis, construire une nouvelle vie sociale… Bref, c’est nouveau et cela risque de vous déstabiliser pour un moment.

Une situation vous donne la sensation que votre égo ou votre personnalité sont menacés. Vous êtes la personne référence dans votre domaine. Une personne nouvelle apparaît dans le portrait. Elle pense et agit différemment. À votre grande surprise, les résultats qu’elle obtient sont bons. Les gens commencent à se tourner vers elle. Bon nombre des croyances et des fondements sur lesquels vous appuyiez votre vie et votre réputation s’effondrent… Vous commencez à vous sentir inutile, votre confiance en vous s’effrite… Danger.

Très vite vous vous sentez tendu physiquement. Votre dos commence à vous faire mal. Vos mâchoires sont serrées. Vous avez des maux de tête…
Constipation ou diarrhées et maux d’estomac apparaissent. C’est mécanique. En situation de danger, l’énergie normalement utilisée pour digérer est transférée ailleurs. Lorsque le stress est de courte durée, c’est sans conséquence. Lorsqu’il se prolonge cela devient vite gênant.

Votre moral baisse, vous devenez facilement irritable, vous avez tendance à ruminer et à vous mettre en colère plus facilement que d’habitude. La vie n’a plus la même saveur. Des signes de dépression apparaissent.

Deuxième étape.
Le problème à tendance à déborder sur tous les aspects de votre vie. Vivre en état de stress permanent vous épuise. Vous êtes tendu physiquement et moralement. Vous dormez mal. Votre efficacité baisse. Votre mémoire, d’habitude excellente, commence à vous jouer des tours. Les mêmes idées négatives vous tournent dans la tête, encore et encore. Les plus petites choses se transforment en montagne. Vous avez la sensation de ne plus avoir de temps pour vous. Vous commencez à négliger ceux que vous aimez. Le plaisir disparaît progressivement de votre vie. Vous recherchez le plaisir et l’oubli dans la cigarette, l’alcool, les chips… Vous commencez à prendre du poids… Pour couronner le tout, vous êtes souvent enrhumé ou grippé et mettez un temps infini à guérir. En bref, ce n’est pas la fête.

Troisième étape.
Votre système devient incapable de gérer la situation. Il s’effondre.
Tout le monde vous dit que vous avez changé. Votre famille et vos amis ne vous reconnaissent plus. Votre vision des autres et du monde qui vous entoure est pollué par l’épuisement. Vous voyez tout en noir. Vous devenez incapable d’avoir une perspective saine et objective de la situation. Votre système immunitaire est à plat. Votre cholestérol et votre tension artérielle dans le plafond. Toutes les conditions sont réunies pour l’apparition d’une maladie grave. Vous touchez le fond. Plus le choix. Vous êtes obligés de vous mettre en arrêt de travail. Votre médecin vous prescrit des antidépresseurs.

0 comments… add one

Leave a Comment